Journée mondiale de l’hypertension artérielle 2017

1 chat sur 6 de plus de 7 ans concerné par cette maladie silencieuse ...

Ceva Santé Animale, 1er laboratoire vétérinaire français, profite de la Journée mondiale de l’hypertension artérielle, pour alerter les propriétaires de chats sur cette maladie qui touche également les félins.

Comme chez l’Homme, l’hypertension artérielle chez le chat est une maladie grave qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il s’agit d’une augmentation anormale de la pression sanguine dans les artères. Le sang circule dans les vaisseaux avec une pression excessive, ce qui peut causer des lésions irréversibles dans quatre organes essentiels : les yeux, les reins, le cœur et le cerveau.

Pour sensibiliser les propriétaires de chats à l’importance du dépistage précoce de l’hypertension artérielle féline, Ceva lance www.amodeus.vet/fr, un nouveau site d’information sur cette maladie invisible qui toucherait près de 17% des chats de plus
de 7 ans* d’où son surnom de « tueur silencieux ».

« Pour Ceva Santé Animale, le lien entre l’Homme et l’animal est un lien générateur de bien-être psychologique, émotionnel et physique qu’il faut protéger, notamment dans les sociétés urbanisées. Avec le vieillissement de la population féline, l’hypertension artérielle est de plus en plus fréquente mais encore trop peu diagnostiquée. Nous lançons aujourd’hui le site www.amodeus.vet/fr pour sensibiliser, à travers des vidéos pédagogiques, les propriétaires de chat aux dangers de cette maladie et les inciter à faire dépister leur animal de compagnie tous les ans dès l’âge de 7 ans », explique le Dr Mickaël Cron, Responsable de la gamme Cardio-néphrologie Animaux de Compagnie chez Ceva Santé Animale.

Après 7 ans, le dépistage de l’hypertension artérielle est nécessaire chez tous les chats

L’hypertension artérielle reste invisible longtemps avant que les signes apparaissent et touche généralement les chats à partir de 7 ans. Le seul moyen de diagnostiquer cette maladie est de réaliser un examen très simple : la mesure de la pression artérielle. C'est pourquoi il est recommandé d’amener au moins une fois par an son chat chez le vétérinaire pour réaliser un bilan de santé complet.

* Source : étude sur la prévalence et les possibles facteurs favorisant de l’hypertension artérielle chez le chat en France - Sogeval, 2006

Version téléchargeable ci-dessous :

Retour en haut